Know Us Better

Notre histoire

L’histoire de XiLearn

Le projet est né de plusieurs constats et de la rencontre avec de jeunes Laotiens formés gratuitement à l’anglais par de nombreux touristes de passage chez Big Brother Mouse à Luang Prabang. Cette initiative originale a été décisive dans la construction de l’association pour la fondatrice qui une fois de retour en France juste avant la Covid 19 a gardé des contacts avec certains étudiants qui ont manifesté un fort intérêt pour une formation en marketing digital. Dans le monde post-pandémique, les règles d’engagement doivent être renforcées pour éviter le repli des pays, le discours du monde des affaires doit évoluer.

 

Constat 1 : Le digital – un levier économique puissant, des formations à distance accessibles. 

 

Le secteur du Digital est un levier puissant pour l’économie d’un pays en particulier pour l’ascension sociale des jeunes formés aux techniques correspondantes. La transformation digitale est au cœur des préoccupations du gouvernement laotien pour se hisser au niveau mondial en termes d’accessibilité, qualité et prix, pour en faire bénéficier entreprises publiques et privées ainsi que les citoyens. Le challenge est crucial en termes de développement économique et d’innovation. 

 

Force est de constater que les formations existantes dans les pays développés ne suffisent pas à couvrir les besoins. Même si certains domaines du Digital sont clairement réservés à des experts de haut niveau, il existe de nombreux domaines pour lesquels les formations sont plus accessibles aux jeunes, notamment dans le marketing digital. 

 

Constat 2 : Le Laos, au cœur de la zone de libre échange RCEP et au début de sa transformation digitale.  

 

Le Laos est un pays jeune, stratégiquement situé au cœur de la zone de libre-échange RCEP, proche de la Chine géographiquement et politiquement. Cette position est un atout pour développer un vivier de jeunes professionnels rompus aux techniques du digital et permettra de diriger les jeunes Laotiens vers des métiers porteurs et la création de startups innovantes. 

 

Constat 3 : PME européennes et stratégie digitale en Asie

 

Si les techniques de codage, frameworks et logiciels sont les mêmes partout dans le monde, les stratégies de marketing digital diffèrent selon les régions du monde et tout particulièrement pour les marchés asiatiques. 

 

(Les PME européennes sont souvent démunies pour exporter en Asie. Même si leurs produits sont adaptés aux zones qu’elles ont sélectionnées, elles doivent adapter leur stratégie digitale, voire repenser une stratégie globale pour toucher les segments de populations asiatiques.  

 

Pour les dirigeants de PME cette adaptation relève d’un parcours très complexe assorti d’un investissement important car elles dépendent de plateformes internationales.  C’est pourquoi leur permettre de faire appel à des jeunes de l’Ecole Digitale Collaborative, formés aux techniques du marketing digital Europe/Asie, à un coût bien moindre que dans leur propre pays et avec des interlocuteurs européens et locaux sur place serait un atout indéniable pour ces PME qui souhaitent développer rapidement leurs importations/exportations. )

Donner l’opportunité aux PME et ETI européennes de faire appel à des jeunes de l’Ecole Digitale Collaborative, formés aux techniques du marketing digital Europe/Asie et à la création de marketplaces, à un coût bien moindre que dans leur propre pays sera un atout indéniable. 

 

Constat 4 : Les « Digital nomads » sont de plus en plus nombreux 

 

Ces « Digital nomads » ont souvent une vision éthique de leurs déplacements, sont solidaires, exigeants et indépendants. Ils peuvent créer et fédérer des groupes internationaux très porteurs de développement pour le commerce. C’est pourquoi l’Ecole Digitale Collaborative a été créée autour de leur implication dans la formation des jeunes. 

À propos des étudiants

Les jeunes Laotiens sont enthousiastes, travailleurs et toujours positifs. Ils apprécient particulièrement cette initiative qui leur permet de rencontrer des étrangers et d’apprendre une nouvelle langue. Ces nouvelles compétences leur offrent de meilleures possibilités d’emploi. Ils travaillent dur, déterminés à améliorer leur condition sociale et à aider leur famille. 

Emplacement

Digital Collaborative Schools est située au centre de l’ancienne capitale royale de Luang Prabang, dans l’un des bâtiments architecturaux, utilisant les structures traditionnelles en bois laotiennes les plus pures.